Win Radio EN CE MOMENT
Win Radio

Coralie, sans logement depuis le mois d’avril

Elle tente de se débrouiller pendant l’hiver: « Je cherche désespérément un logement qui pourrait nous accueillir »

Le premier confinement lié à la crise du Covid-19 a conduit de nombreux couples à la séparation. Pour certaines personnes, se retrouver seul est synonyme de nombreux soucis. C’est le cas de Coralie Gérard, une jeune femme de 35 ans. « Cela faisait 16 ans que j’étais avec le papa de mes enfants mais ça s’est terminé en avril dernier pendant le Covid. Depuis, mes quatre enfants (Ndlr : ils ont entre 4 et 14 ans) et moi sommes sans logement », explique-t-elle.

Coralie et sa famille occupaient une maison d’une AIS (agence immobilière sociale) de la région dinantaise avant la séparation. Impossible pour elle de retrouver un logement via cette voie, seule avec ses quatre enfants, que ce soit à Dinant ou à Philippeville. Ni par quel autre moyen que ce soit. « Je me suis inscrite au Plan-HP, plan de relogement, à Couvin. Sans succès. J’ai contacté plusieurs communes pour pouvoir bénéficier d’une aide du CPAS mais aucune ne veut me prendre en charge car je ne dors actuellement jamais à la même place », poursuit la mère de famille.

Face à cette situation, Coralie Gérard se sent bien démunie et lance un appel à l’aide via notre quotidien. « Mes enfants sont scolarisés sur la commune de Ciney. Ils dorment pour l’instant chez ma mère mais je ne peux y rester. Ils vont également chez leur père le week-end. Moi, je dors chez des gens qui m’accueillent. Je cherche désespérément un logement qui pourrait nous accueillir. N’importe où, je ne suis pas difficile. »

(Lire l’article complet en ligne)

vel, id luctus amet, diam nec ipsum Lorem risus. sed Sed massa