Win Radio

Des restaurateurs n’ont plus droit au report du remboursement de leur crédit

La possibilité de reporter le crédit de leur entreprise avait permis jusqu’à présent de tenir le coup financièrement.

La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 a entraîné la fermeture des portes des établissements horeca dans notre pays depuis le 19 octobre dernier. 

Depuis le début de l’année, l’inquiétude grandit un peu plus chez Marie-Noëlle et son fils Cédric, les gérants de l’entreprise, car la possibilité de reporter le remboursement de leur crédit n’est plus possible.

« Je ne peux plus prolonger le report de crédit professionnel à plus de 9 mois. Mon banquier me signale que fin janvier les prélèvements recommencent. Si la loi ne change pas, il va y avoir encore plus de drames car nos charges fixes vont exploser. Ce moratoire de 9 mois s’applique-t-il à toutes les banques? », s’interroge-t-il. 

Le 31 mars 2020, les ministre des Finances de l’époque Alexander De Croo (désormais Premier ministre) avait annoncé la possibilité pour les familles, les indépendants, les entreprises et les organisations du secteur non marchand, de demander un report du remboursement de leurs crédits hypothécaires et crédits professionnels de 6 mois pour faire face aux conséquences économiques du coronavirus en Belgique.

Cette possibilité de report, initialement valable jusqu’au 31 octobre, avaient ensuite été prolongée jusqu’à la fin de l’année 2020. Mais vu la demande de la population belge, le gouvernement fédéral avait finalement encore prolongé la mesure de 3 mois supplémentaires, soit jusqu’au 31 mars 2021. Depuis rien n’a changé.

(Lire l’article complet en ligne)

sit id vel, ante. at sem, elit. id, libero in