Win Radio

Google condamné pour ses « fausses » étoiles attribuées aux hôtels sur le moteur de recherche

Google a reçu une amende de 1,1 millions d’euros.

Si vous recherchez habituellement vos hôtels sur Google, vous vous êtes peut-être déjà laissé guider par le nombre d’étoiles attribuées aux hôtels et restaurants. Mais attention: jusqu’à l’année 2019, avoir quatre étoiles Google n’avait rien à voir avec quatre « vraies » étoiles accrochées sur la façade d’un hôtel écrit France Soir dans ses colonnes.

Les étoiles ne peuvent être attribuées que par l’Agence de développement touristique de la France (Atout France).

Plusieurs hôteliers français ont fait appel en 2018 à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour mettre fin à cette pratique de Google, source potentielle de confusion pour les clients.

Cela a déclenché une enquête, et le lundi 15 février, le Parquet de Paris a résolu que «le classement des hébergements touristiques par la plate-forme en ligne Google constituait une pratique commerciale trompeuse». Les sociétés Google Ireland Ltd et Google France se sont vues infliger une amende de 1,1 millions d’euros.

Depuis le début de l’enquête en septembre 2019, Google avait déjà changé sa manière de classer les hôtels. La preuve que la pression faite par le secteur avait été effective même avant la résolution du Parquet de Paris.

Le président de la branche hôtellerie Laurent Duc de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), le principal syndicat du secteur, a déclaré sur Twitter être « très satisfait » de cette décision , car il est crucial de respecter le classement d’Atout France: « ce classement fait par Atout France a une valeur, il correspond à plus de 250 points de cahier des charges à respecter ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

efficitur. Praesent ipsum ut amet, Curabitur dictum nec accumsan et, diam