Les drapeaux ukrainien et européen hissés après le retrait russe

Des civils ont hissé les drapeaux ukrainien et européen devant la mairie de Kherson après le repli des troupes russes ce vendredi.

L’armée ukrainienne est entrée dans cette ville clé du sud du pays et plus de 30.000 soldats russes se sont repliés dans la région.

Il s’agit du troisième repli d’ampleur depuis le début de l’invasion le 24 février, après Kiev et Kharkiv.

Les drapeaux ukrainien et européen flottent à Kherson. Les civils ont hissé eux-mêmes le drapeau bleu et jaune, entremêlé avec le drapeau aux douze étoiles devant la mairie de cette ville clé du sud du pays. L’armée ukrainienne est entrée vendredi dans Kherson après le retrait des forces russes, a indiqué le ministère ukrainien de la Défense. Plus de 30.000 soldats russes se sont repliés et près de 5000 unités d’armements et de véhicules militaires ont été retirés dans la région, selon l’armée russe.

« Kherson retourne sous le contrôle de l’Ukraine, des unités des forces armées ukrainiennes entrent dans la ville », a indiqué sur Facebook le ministère ukrainien de la Défense, en appelant les militaires russes restant sur place à « se rendre immédiatement ». Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, a salué « une victoire importante » pour Kiev, plus de huit mois après le début de l’invasion russe du pays. La ville de Kherson avait été occupée dès la mi-mars par l’armée du Kremlin.

Un gigantesque poster russe arraché

Dmytro Kouleba a diffusé sur son compte une vidéo montrant, selon lui, des résidents de la localité de Bilozerka, à quelques kilomètres de la ville de Kherson, en train d’arracher un gigantesque poster proclamant « la Russie est là pour toujours ». Le Parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, a relayé de son côté sur Telegram des photos de civils brandissant des drapeaux ukrainiens à Kherson.