Marc Wilmots parle des Diables Rouges pour la 1ère fois depuis son départ

« L’ambiance et les résultats étaient au top »

Marc Wilmots est devenu chroniqueur au Het Nieuwsblad. Et c’est là qu’il parle des Diables Rouges pour la première fois en six ans, après son départ mouvementé de l’équipe nationale.

Marc Wilmots a eu une prise de bec avec des journalistes à l’époque et ça n’a pas marché. « Les gens jouaient l’homme à l’époque. Et c’était mieux que je me taise, parce que tout ce que j’allais dire aurait été mal interprété. Cela n’aurait pas été bon pour le nouvel entraîneur. Mais maintenant, c’est du passé », a-t-il déclaré au journal.

« Je sais ce que j’ai réalisé avec mon équipe. Pendant quatre ans, l’ambiance était au top – tous nos matches se jouaient à guichets fermés – et les résultats étaient au top. Toute personne qui dit le contraire est un menteur. Il y avait bien sûr des rêves de victoires en Coupe du monde ou en Championnat d’Europe, mais allô… Si vous avez du bon sens, vous devez dire honnêtement que – après dix ans sans tournoi majeur – c’était presque impossible. »

Wilmots dit qu’il en a profité au maximum. « Certainement pas quand les trois quarts de la défense ont été décapités, comme en 2016. Avec un pays de 11 millions d’habitants, on ne peut jamais dire qu’on doit gagner. Même les années précédentes, nous avons vu combien cela était difficile. Une demi-finale de Coupe du monde, un quart de finale du Championnat d’Europe et trois fois rien en Ligue des Nations. Dommage, car cette génération méritait un prix. Elle a fait beaucoup pour ce pays ».

Source : Wallfoot.be