Win Radio

Ostende : Des personnes contaminées au variant sud-africain

Au moins quinze personnes ont été contaminées au variant sud-africain dans différentes institutions de soins d’Ostende, a indiqué samedi la ville.

La situation est potentiellement préoccupante car le variant est présent sur trois sites différents de la commune: dans un hôpital, une maison de repos et un centre de rééducation. Tous les établissements concernés ont été placés en quarantaine.

Une course contre la montre a été lancée dans la cité balnéaire pour isoler les personnes infectées et dépister les habitants qui ont été potentiellement en contact avec le variant sud-africain. Dès ce dimanche, l’université de Gand va mener plusieurs tests dans des immeubles à appartements de la commune.

De nombreuses questions entourent le cas du patient zéro, c’est-à-dire la première personne touchée par le variant sud-africain dans la commune. « Le patient zéro exactement n’a pas été à l’étranger, donc n’aurait pas pu contracter le virus là. Ce qui nous fait penser que le virus est parmi nous, dans la société. C’est pour ça que c’est très important de se tenir aux mesures nécessaires, et de cette manière de se protéger soi-même et protéger sa famille et ses amis », a confié l’échevine de la Santé de la commune, à nos confrères de RTL. « On voit quand même un lien entre les trois sites, ce sont des personnes âgées qui ont été à l’hôpital et qui sont retournées aux centres, avec assez bien de tests. Une des personnes qui est retournée au centre de revalidation a eu quatre tests consécutifs négatifs, mais a quand même, apparemment, contracté le variant sud-africain ».

accumsan ipsum et, ultricies mi, tempus porta. elit. eget eleifend Phasellus odio