Win Radio

Sicile : Eruption de l’Etna

L’Etna est entré en éruption ce mardi après-midi.

C’est l’affaissement d’une partie du cratère qui a provoqué un débordement et un glissement de lave le long de la paroi occidentale.

Cette éruption n’a duré qu’une heure et n’a pas fait de blessé. Mais l’aéroport de la ville voisine de Catane aura toutefois été fermé jusqu’à ce mercredi matin, lorsque les pistes ont été nettoyées des cendres volcaniques révèle la RTBF.

Pour les habitants des villes environnantes, les éruptions de l’Etna n’ont rien d’angoissant. Les Siciliens sont habitués. Comme ils disent, ils sont nés avec le volcan, ils vivent avec le volcan et ils respectent le volcan.

 

 

Magali Anbergen est belge, elle vit avec son mari et leur fille à Belpaso, 27.000 habitants. Une ville avec vue imprenable sur l’Etna. Hier, elle a reçu l’alerte de la protection civile, le code rouge obligatoire demandant à la population de rester à la maison.

Spécialistes comme résidants des villes entourant le volcan ne sont pas inquiets. La région en a vu d’autres. L’Etna et ses colères font partis du paysage.

« L’Etna a une activité explosive depuis 2019. Il a confiné cette activité dans son sommet, dans les 4 cratères », explique Giuseppe Salerno, vulcanologue. « C’est une activité explosive modérée, avec des phases énergétiques qui incluent une activité un peu plus forte ».

Comme à chaque éruption, lorsque l’alerte est levée, les Siciliens retroussent leurs manches, s’emparent des brosses et autres balais pour nettoyer, enlever toutes les poussières et les petits morceaux noirs et encore chauds crachés par le volcan.

L’Etna culmine à plus de 3000 m d’altitude. C’est le volcan le plus actif d’Europe. L’un des plus actifs dans le monde. Ses premières éruptions étaient sous-marines et remontent à 400.000 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facilisis Donec in amet, ut id, porta. massa dapibus