Win Radio

Bra-sur-Lienne: Un hélico flambant neuf et unique en Europe

Le nouvel hélicoptère du centre médical héliporté a survolé pour la première fois les terres ardennaises ce mercredi, dans un ciel bien gris.

Un premier vol pour permettre à l’équipe de prendre l’engin en main avant son entrée en fonction le 1er juillet. Cet airbus est le premier du genre en Europe. Visuellement, il ressemble au précédent, mais techniquement, il est plus performant.

« Moteur, transmission, tout ce qui a rapport avec le pilote automatique et l’instrumentation de bord ont été complétement revus et remis à jour, détaille le pilote François Grinber. « On passe à un glass cockpit avec de très grands écrans. Et si on sait connaît un peu : on passe avec un pilote automatique quatre axes, cela veut qu’on a une autorité complète sur la trajectoire de l’hélicoptère ».

 

 

Un hélicoptère plus stable en vol et repensé pour prodiguer les soins. L’ergonomie a été complètement revue pour fournir plus de place au médecin : « Si je dois intuber en vol, je suis bien mis. Si je dois faire une thoracotomie, donc libérer un poumon qui est sous pression et inciser entre deux côtes, ici je peux le faire facilement », souligne Didier Moens, urgentiste. « Le siège du médecin peut maintenant tourner perpendiculairement au patient pour avoir une meilleure vision globale et travailler dessus, comme pour faire une échographie en vol, par exemple ».

1.400 interventions par an

L’équipe médicale intervient 1.400 fois par an, principalement dans des régions rurales, éloignées des hôpitaux. « Si vous avez un traumatisme crânien, par ambulance, vous allez mettre 30-35 minutes pour arriver sur le plateau technique. En hélico, on va en mettre 12. Ces 20 minutes de différence vont faire la différence sur votre évolution dans le temps, sur les éventuelles séquelles, voire même votre taux de survie« , relève médecin.

Ce nouveau bijou va coûter annuellement deux millions d’euros à l’ASBL. Un leasing de 12 ans financé principalement par les souscriptions de 34 communes et 61.000 affiliés.