Win Radio

Une plainte des syndicats contr le tribunal de 1re instance de Liège

Le front commun syndical vient de déposer une plainte contre le tribunal de première instance de Liège.

En cause : les mesures sanitaires en vigueur pour le personnel administratif.

Lors du confinement de mars-avril, les tribunaux avaient marqué un temps d’arrêt. Le personnel pouvait donc rester confiné. Mais à présent, le travail de la Justice fonctionne à plein régime et les mesures sanitaires ont été adaptées. Et ça ne plaît pas au personnel administratif, d’où la plainte déposée par les syndicats.

 » Nous avons déposé cette plainte parce que les mesures sanitaires ne sont pas respectées au niveau du tribunal de première instance de Liège, dans le sens où le président a supprimé au personnel administratif le télétravail et la dispense de service, sous prétexte que les tribunaux tournent à temps plein, qu’il n’y a pas assez de matériel et que le travail qu’ils exécutent n’est pas télétravaillable « , détaille Audrey Gérard, déléguée CSC.

Une position que dit comprendre le président du tribunal de première instance, même s’il s’avoue assez démuni :  » Le personnel administratif, malheureusement, ne dispose pas d’ordinateur portable et donc ne peut pas travailler à la maison. Au plus fort de la seconde vague, nous avons accordé à ce personnel une dispense de service d’un jour par semaine, mais compte tenu de l’accumulation du travail en retard, nous avons décidé de ne plus maintenir cette mesure qui était provisoire. Nous avons demandé depuis le mois de mars au SPF Justice de pouvoir doter ce personnel d’ordinateurs portables mais ce n’est pas encore le cas actuellement « , précise Pierre Defourny.

Les syndicats qualifient la situation de manque de respect pour la santé du personnel.

adipiscing accumsan velit, id elit. Aenean libero.